Inscrivez-vous à la newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

  • Résultat des votes de l'Assemblée générale 2021
    Pour consulter le résultat des...
    Lire la suite
  • Le manifeste « La chasse, cœur de biodiversité » de la FNC
    A lire Le manifeste pour « La...
    Lire la suite
  • Battues: de nouvelles dispositions de sécurité
    L'arrêté ministériel paru le 05...
    Lire la suite
  • CONSIGNES COVID19
    Pour connaitre les consignes de...
    Lire la suite
  • Etude socio-économique de la chasse
    La FNC a fait réaliser une...
    Lire la suite

 

jeunes chasseurs2021

Vous souhaitez vous lancer dans la chasse et vous n'y connaissez rien, ou vous venez de réussir votre permis de chasser, cette rubrique est faite pour vous.... 

Comment devenir chasseur ?

Pour pratiquer la chasse, il est nécessaire d’être titulaire d’un permis de chasser.

Le permis de chasser se compose d'une épreuve théorique et d'une épreuve pratique. Le candidat est préparé à ces examens par une formation obligatoire.
Une fois le permis réussi, il suffit de valider son permis pour la saison auprès de la fédération puis d'adhérer à une association de chasse.

RECAPITULATIF:

  • Passer le permis de chasser ? C’est très simple !  c'est ici.
  • A partir de 15 ans, vous pouvez pratiquer la chasse en chasse accompagnée avant de passer votre permis.
  • La validation de votre permis, c'est ici.

 

Vous venez de réussir le permis de chasser:

 permis2021

Choisir un territoire

De nombreux nouveaux postulants chassent dans la commune où ils logent  ou dans la commune dans laquelle chasse un membre de leur famille. Si ce n'est pas votre cas, il va falloir vous trouver un territoire de chasse. Ce n'est pas toujours simple car certains territoires sont très ouverts aux chasseurs "étrangers" et d'autres le sont moins. Le mieux est de vous faire parrainer par un autre chasseur du territoire que vous convoitez. Cette démarche, fondée sur la confiance, implique de votre part une conduite exemplaire lorsque vous serez accepté (les conseils de comportements à connaitre ici).

Si vous ne connaissez personne, il faudra vous adresser directement au Président de la société de chasse. Le mieux est de solliciter un rendez-vous et de vous présenter. Vous pouvez aussi envoyer une correspondance au Président.

Les adresses des présidents des sociétés de chasse du département c'est ici.

Vous pouvez aussi faire appel à des chasses privées dont certaines sont à but commercial: c'est ici

Par ailleurs, dans votre choix, quatre facteurs vont entrer en ligne de compte:

  • Les délais de route pour se rendre sur votre territoire de chasse (on se lasse vite si, pour chasser, il faut faire plusieurs heures de route).
  • Le type de chasse que vous pratiquez (le territoire est-il giboyeux pour le gibier que vous convoitez?)
  • L'accueil de la société de chasse qui vous reçoit (serais-je bien accueilli?).
  • Le terrain est-il très difficile. Si oui, ma condition physique ou ma santé me permet-elle d'y chasser efficacement.

 Lorsque vous aborderez votre nouveau territoire vous devez impérativement vous renseigner et connaitre:

  • Les limites du territoire ou de la commune
  • Les limites des réserves de chasse locales
  • Les limites des propriétés où il est interdit de chasser  parce que certains propriétaires y interdisent la chasse (il ne sont pas obligés de mettre des panneaux; c'est à vous de savoir où vous chassez)

 

territoire2021

 

Choisir un chien

Si vous chassez en battue, vous bénéficierez généralement des chiens de l'équipe de battue locale. La question se pose donc surtout pour la chasse au chien d'arrêt. C'est un vaste sujet qui remplit des livres entiers et il n'est pas possible de tout dire ici.

Sachez seulement qu'il existe des chiens "continentaux" (épagneuls, braques...) et des chiens "britanniques" (setter, pointer...). Les deux sont bons; les premiers ont une quête plus courte que les seconds. Votre choix va donc dépendre de vos goûts et de votre style de chasse. Soit vous aimez voir votre chien chasser près de vous, soit vous acceptez une quête longue mais il sera plus difficile de voir votre chien (surtout au bois).

Vous pouvez dresser votre chien vous-même si vous en avez la compétence. Dans le cas contraire, il vaut mieux faire appel à un dresseur professionnel reconnu. C'est une solution un peu plus onéreuse, mais rien n'est pire que de chasser avec un chien qui n'arrête pas, qui fait voler alors que vous êtes loin ou qui ne revient pas au rappel. Les dresseurs du 06: c'est ici.

N'oubliez cependant jamais que votre compagnon vous suivra pendant une quinzaine d'années. Il sera le complice de vos chasses et vous offrira de grandes joies. C'est une responsabilité de bien le traiter, de le soigner et de lui rendre l'affection qu'il vous porte. On voit encore trop souvent des chiens abandonnés ...

Pour en savoir davantage sur les chiens et disposer d'adresses, cliquer ici 

 cali arret

 

Choisir une arme et s'entrainer

 Pour le petit gibier, il vous faudra disposer d'un fusil de chasse dont le calibre (12, 16, 20, 28...) est une question de goût et d'adresse. En revanche, il est préférable que le fusil que vous choisirez soit éprouvé "billes d'acier" car il est probable que le plomb des cartouches actuelles soient interdit par l'Europe dans un avenir assez proche (c'est déjà le cas pour la chasse en zone humide).

A noter que le fusil de chasse permet aussi la chasse du grand gibier à balle, mais à des portées moindres (jusqu'à une cinquantaine de mètres; au-delà, vous risquez de blesser sans tuer l'animal). Si vous tirez à balle, il est important d'en tester plusieurs pour trouver celle qui est la plus précise pour votre arme.

Enfin, si vous achetez un fusil d'occasion, par sécurité, faites-le vérifier par un armurier avant de l'utiliser.

Pour le grand gibier, il vous faudra disposer d'une carabine dont l'utilisation ne peut excéder règlementairement 300 mètres. Le calibre dépend souvent de la chasse pratiquée. Le choix se fera pour éviter d'endommager la venaison avec de trop forts calibres sur du chevreuil ou du chamois et a contrario, il ne faut pas blesser cerfs et sangliers avec des calibres insuffisants. Le mieux est donc de demander conseil à votre armurier selon la chasse que vous pratiquez.

A noter qu'il est aussi possible d'utiliser des armes munies de limiteurs de son qui réduisent le bruit des détonations.

Le choix d'une lunette ou d'un point rouge peut aussi se poser:

  • Le point rouge est très bien adapté à la chasse en battue qui se pratique à des distances relativement courtes.
  • Le choix de la lunette est préférable si vous pratiquez la chasse à l'approche où les distances de tir sont parfois longues.

Quelle que soit l'optique utilisée, il faut la faire régler sur votre arme (si possible par un armurier) et la tester vous-même au stand de tir avant la chasse (et avant  chaque saison).

Pour les chasseurs de petits gibiers, il est très utile, avant chaque saison de chasse, de faire un peu de ball-trap (parcours de chasse notamment).

Pour les chasseurs de grand gibier, il convient, avant chaque saison, de s'entrainer au tir du "sanglier courant" en stand.

Les installations de tir du département, c'est ici  et ici

ball trap

Ball-trap

 

sanglier courant

Sanglier courant

 

Un mot sur la sécurité

 En abordant un nouveau territoire de chasse, il est indispensable de se renseigner sur les consignes de sécurité en vigueur dans votre société de chasse auprès de son Président.

Il est important aussi, de connaitre les textes sur la sécurité. Il existe des textes nationaux, départementaux et ceux du Schéma départemental de gestion cynégétique (SDGC) de la Fédération.

Toute la sécurité à connaitre, c'est ici

haut