Imprimer
caille_ble
Source Wikipedia

La Caille des blés est présente dans le département des Alpes-Maritimes de la mi-avril à la mi-septembre en tant qu'espèce nicheuse.

Répartition

Elle se répartit essentiellement sur le Moyen Pays avec une présence plus marquée sur les Préalpes du Cheiron. Elle exploite les quelques parcelles de céréales et les prairies de fauche ainsi que les zones de pelouses sèches des plateaux d'altitude. Les sites autrefois très favorables du Haut Pays ont perdu leur capacité d’accueil avec la disparition des cultures céréalières et le surpâturage ovin.


Abondance

Aucune donnée précise n'est disponible pour le département sur le nombre de nicheurs et le succès de la reproduction. Comme pour tous les oiseaux nichant au sol, il est à craindre que le développement de la population de sangliers n’entraîne une augmentation de la prédation sur les œufs et les poussins. Depuis que l'ouverture de la chasse de l'espèce s'effectue tardivement, la pression cynégétique est pratiquement nulle et le tableau de chasse très faible, la plupart des oiseaux étant déjà partis.

Habitat

L'habitat de nidification de la Caille des blés a subi de très importantes modifications depuis le siècle dernier:

Réglementation

L’ouverture de la chasse à la caille est fixée au dernier dimanche du mois d'août, conformément à la réglementation nationale, uniquement au chien d'arrêt et en milieu ouvert.
Le PMA est de 6 oiseaux par jour et par chasseur.
Les jours de chasse autorisés sont le lundi, mercredi, samedi, dimanche et jours fériés.

Enjeux



Pour en savoir plus sur la caille des blés, lire la fiche "espèce" de l'OFB